Le blog de Capucine

Salut les filles, je m’appelle Capucine et je viens de lancer mon petit blog. N’hésitez pas à me rendre visite ! Ca se passe ici : capucinevandebrouck.fr

Utiliser la technologie numérique de pointe dans l’immobilier

Aujourd’hui la nouvelle technologie de réalité virtuelle et augmentée offre des possibilités d’évolution très intéressantes pour les entreprises du secteur de l’immobilier, tant au niveau de la vente que de l’aménagement et de la construction. En effet, avec des visites virtuelles totalement immersives et des applications interactives pour mobile, il devient possible d’envisager toutes sortes de solutions efficaces et performantes pour simplifier et améliorer les process. Découvrez ici Comment utiliser la VR et l’AR dans le secteur immobilier ? et prenez directement contact avec une agence lauréat dans son domaine d’activité pour mettre en place votre projet en VR ou AR au plus vite.

Culture : les repas traditionnels basques

repas basquesLa nourriture est une composante essentielle de la culture d’une région ou d’un pays. Elle varie, évolue et s’inspire des différentes migrations et des découvertes de l’agriculture, tant et si bien que l’on peut en apprendre beaucoup sur l’histoire d’un endroit grâce à la nourriture, même chez les basques.

Différents rythmes de repas basques

Les repas tels que nous les connaissons aujourd’hui n’ont pas de valeur universelle et il existe de nombreuses cultures qui ne les pratiquent pas de la même manière. Même en France, l’organisation des trois repas quotidiens est relativement récente.
Dans la tradition basquaise, les repas sont plus nombreux et se rapprochent beaucoup des repas pratiqués partout en France et en Espagne il y a quelques siècles. Évidemment, tout le monde ne pratiquent plus cette organisation de repas ancestrale, mais le monde agricole est encore très concerné.

Les moments importants de la journée

La journée d’un paysan pyrénéen des alentours de Bayonne, Biarritz, est, typiquement rythmée par cinq repas quotidiens. Le premier, c’est le Gosaria, l’équivalent du petit-déjeuner. Une collation consommée avant de commencer sa journée de travail. Ensuite, vient l’Askaria, une sorte de petit-déjeuner salé pour reprendre des forces entre la traite des bêtes et le travail dans les champs.
Arrive ensuite le Bazkaria, un dîner pris vers midi avant la sieste et le repas le plus consistant de la journée. Puis, on passe au Arratsaldeko askaria, l’équivalent du goûter et, enfin, l’Afaria, le souper, avant d’aller se coucher.

Découvrez toute la richesse de la gastronomie, de la nature et de la culture de la Côte-Basque en faisant appel à une agence de voyage basque spécialisée dans le séjour sur mesure, capable de partager totalement sa passion pour cette région merveilleuse avec authenticité et toujours au meilleur prix.

Un drone aquatique pour lutter contre la pollution

Les océans débordent littéralement de plastique et les solutions imaginées pour dépolluer les eaux de la planète sont nombreuses. L’une des dernières a été proposée par la société Ran Marine, sous la forme d’un drone baptisé Waste Shark qui collecte les déchets à la surface.

Un drone pour ramasser les déchets

Waste Shark, c’est un drone d’un mètre cinquante-six de longueur qui peut collecter jusqu’à 200 litres de déchets grâce à son autonomie de 16 heures. Il est piloté à distance par un opérateur compétent qui peut alors débarrasser le plan d’eau des détritus présents à la surface.
Le plastique envahit les eaux du globe et des continents de plastique finissent même par se former sous l’influence des courants. Nettoyer les lacs et les cours d’eau permettrait de limiter cette pollution et c’est exactement la mission de ce drone antipollution.

Un drone qui veille également à la qualité de l’eau

Même si cette mission de dépollution est déjà conséquente et d’une grande importance, l’entreprise Ran Marine a également doté son modèle de drone d’une série complète de capteurs qui lui permettent de surveiller l’eau sur laquelle il se déplace.
Résultat, en plus de nettoyer les cours d’eau, le Waste Shark permet aux scientifiques d’en surveiller la concentration en bactéries, la potabilité, la qualité, etc. Ils peuvent ensuite agir en conséquence pour éviter des répercussions à plus grande échelle.

Protection de la naturePour trouver des actualités intéressantes autour de la protection de l’environnement vous pouvez consulter le site du Centre Permanent d’Initiative pour l’Environnement de Seignanx et Adour, et prendre note des dates où sont organisées les différentes expositions, les animations et les sorties pédagogiques dans les Landes.

À quoi servent les trous sur les côtés des Converse ?

Sur tous les modèles de la célèbre basket en toile Converse, on peut observer deux trous sur la face interne du pied. En plus d’être également cerclés de métal, ces deux trous ont exactement les mêmes dimensions que ceux pour accueillir les lacets. Alors, à quoi servent-ils ?

Ces deux trous sur le côté de votre basket en toile Converse servent à ajuster davantage la chaussure à votre pied pour lui offrir un meilleur confort. À l’époque de la sortie du premier modèle, cette innovation assurait une plus grande stabilité aux sportifs.

Infos pratiquesEffectivement, les Converse étaient, à l’origine, destinées à être utilisées par les sportifs et, notamment, les basketteurs. Ce sport nécessite de bonnes chaussures qui empêchent aux pieds de glisser hors de la semelle et aux chevilles de se tordre. Sur des chaussures en toile, ces deux trous remplissaient cette fonction.

Pour que ces deux trous remplissent leur mission, vous devez les utiliser quand vous lacez vos chaussures. En faisant passer votre lacet par ces deux trous, vous ajusterez plus précisément la basket à votre pied à chaque fois que vous les nouerez.

Pour ce faire, passez vos lacets dans les trous habituels et, quand il ne vous reste plus que trois étages libres, prenez le lacet que vous venez de passer dans la rangée extérieure de la chaussure pour le faire passer dans ces deux trous situés sur la face intérieure.

Enfin, vous pouvez recommencer à nouer normalement vos lacets en les faisant passer par les derniers trous disponibles. Désormais, votre pied sera mieux maintenu sur la semelle de la chaussure et les risques de chevilles foulées seront moins grands.

Avec Banjoo vous pouvez suivre en direct toutes les actualités du net qui pulsent et trouver des tas d’astuces novatrices pour faire twister votre vie.

Un concept révolutionnaire pour combattre la fast-fashion

Pour lutter contre ce phénomène mondial, une jeune australienne a ouvert une bibliothèque de vêtements.

Un nouveau concept de boutique

Le concept de la boutique de Sarah Freeman, située en plein cœur de Sydney, est exactement le même que dans une bibliothèque ou un vidéoclub : ici on n’achète rien, on emprunte seulement et on paye, soit un abonnement, soit à chaque emprunt.
L’objectif de la jeune femme, c’est d’éviter le gaspillage monumental dont les consommateurs, avides de changement et de nouveauté, se rendent responsables quand ils achètent des vêtements qu’ils ne portent qu’une ou deux fois.

Vaincre la fast-fashion

Sarah Freeman est convaincue que le comportement des consommateurs peut changer l’industrie. Pendant les 15 premières années du 21e siècle, le nombre de vêtements achetés par an et par consommateur a grimpé de 60%, résultat la production a doublé.
Pourtant, cette production frénétique, typique de ce que l’on a baptisé la fast-fashion, a des conséquences dramatiques sur la planète en polluant l’eau, mais aussi sur les conditions de travail des ouvriers, de plus en plus mauvaises pour maintenir les coûts bas.
Maintenant, les habitants de Sydney peuvent combattre la fast-fashion en changeant de vêtements tous les jours grâce à ce concept qui ne tardera sans doute pas à franchir les frontières.

Consultez des tas d’informations inédites et des renseignements utiles pour votre quotidien sur ACAJ : Au cœur aujourd’hui, le blog qui prend à cœur d’améliorer le monde d’aujourd’hui.

Une innovation du quotidien pour aider les abeilles

Les abeilles sont en voie de disparition et ce petit insecte est alors devenu un symbole de l’urgence écologique ce qui a inspiré une entreprise de marketing polonaise.

Un papier qui nourrit les abeilles

La société de marketing Saatchi&Saatchi s’est associée à City Bees pour lancer la fabrication d’un papier qui nourrit les abeilles. L’idée serait alors d’utiliser ce papier pour produire une grande partie de nos petits besoins en papier, comme les étiquettes, les tickets de caisse et de parking, etc.

Le papier est évidemment biodégradable, mais il est aussi composé de glucose pour nourrir les abeilles. Comme il est recouvert d’une peinture ultra-violette invisible pour l’œil humain, il attire les abeilles qui viennent alors le butiner.

Ce papier sauvera-t-il les abeilles ?

Évidemment, ce papier ne sauvera pas les abeilles, notamment parce que les abeilles ne disparaissent pas parce qu’elles meurent de faim. Si les abeilles sont en voie de disparition aujourd’hui, c’est principalement à cause de l’usage massif de pesticides sur les cultures gérées par l’Homme.

S’il ne résout pas la crise écologique qui s’annonce, ce papier a au moins l’avantage d’être écologique, mais aussi d’être un bel exemple de campagne marketing réussie. Nul doute que les ventes de papier de ce genre ne tarderont pas à décoller.

Suivez toutes sortes d’actualités utiles et vraiment profitables patiemment rassemblées et exposées dans le détail pour une information pertinente sur BaluNET : le blog de l’abeille.

Dépenser moins en voiture, c’est possible !

L’automobile, ça coûte cher, mais, lorsqu’on souhaite dépenser moins, il y a de nombreuses astuces faciles à mettre en place pour que voiture voiture vous coûte moins d’argent : exemple avec ces 6 conseils pour dépenser moins en voiture.

Le massage tantrique, c’est quoi ?

Vous avez déjà entendu tout et son contraire sur le massage tantrique, nous avons essayé de vous aider à découvrir la vérité sur les bienfaits de ce massage ancestral, le massage tantrique, c’est quoi ?

A quoi sert un purificateur d’air ?

Vous avez besoin d’oxygène, ou vous vous sentez facilement oppressé dans votre intérieur ? Votre air est peut être pollué et vous avez besoin de le “nettoyer” pour celà, on utilise un purificateur d’air. Plus d’infos sur ce lien